Les Carnets de Magellan

Le Kerala

Sous les tropiques, le luxuriant Kerala est une des plus belles régions de l’Inde.

Sur ses frontières orientales, les montagnes sont recouvertes de plantations de thé ou de forêts impénétrables. En descendant vers la côte de Malabar, d’autres cultures abondent : café, hévéa et surtout les épices qui font la renommée de la région. Des plages paradisiaques bordées de cocotiers invitent à la détente, tout comme les célèbres backwaters, vaste réseau de lagunes et de canaux.

Une tradition de tolérance politique et religieuse caractérise ses habitants. Prenez le temps de vous imprégner de la douce atmosphère keralaise en flânant dans les vieilles rues de Cochin, ou en bénéficiant des soins de la médecine ayurvédique.

Nous contacter

Les destinations

Les backwaters

Découvrez en kettu wallam les paysages envoûtants de ce labyrinthe de rivières, canaux et lacs, façonné pendant des siècles par l’Homme.

Nous contacter

Cochin

Ancien comptoir portugais puis hollandais, Cochin a su consérver son charme languissant. Explorez son port, ses marchés, ou son quartier juif.

Nous contacter

Munnar

Au coeur des plantations de thé, la station d’altitude de Munnar bénéficie d’un agréable climat, loin de la torpeur étouffant la plaine.

Nous contacter

Periyar

La réserve de Periyar est un sansctuaire naturel pour les éléphants, bisons et cerfs. On compte plus de 200 espèces d’oiseaux ainsi qu’une poignée de tigres.

Nous contacter

Kovalam

Face à la mer d’Arabie, Kovalam est à la fois une station balnéaire animée et une localité réputée pour ses centre ayurvédiques.

Nous contacter

Mararikulam

Loin des foules, Mararikulam est un village de pêcheurs aux plages bordées de cocotiers.

Nous contacter

Les thématiques

Les épices de Malabar

Le Kerala regorge d’épices, une des principales sources de richesse de cet Etat. Cardamome, cannelle, quatre-épices ou curcuma sont cultivés par les familles dans de petites plantations.

Cochin est la plus importante plaque tournante du commerce des épices. La plus exportée est évidemment le poivre : la côte de Malabar est un des principaux producteurs mondiaux.

Les condiments ont deux vertus pour les Indiens : relever les saveurs des plats, et contribuer à la digestion.

Le Kathakali

Le Kathakali est un théâtre dansé typique du Kerala.

Entourés de musiciens, les acteurs effectuent une danse aux gestuelles codifiées. Costumes et maquillages flamboyants permettent aux spectateurs de reconnaître aisément les personnages.

Ce spectacle retrace le combat légendaire du prince Rama contre Ravana, le roi-démon de Lanka, qui a enlevé sa femme. Grâce à l’aide d’Hanuman et de son armée de singes, le héros triomphe de la puissance démoniaque de Ravana.

L’Ayurveda

Médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda est très pratiquée dans le Sud.

Basée sur des connaissances millénaires, elle n’a pas pour seul objectif la guérison. Elle se doit de prévenir les troubles du corps et de l’esprit. La méditation, les massages et un régime alimentaire spécifique sont dispensés par les médecins ayurvédiques.

Herbes et huiles essentielles composent une grande partie des remèdes. Sans surprise, les épices y jouent un rôle fondamental !

Le christianisme indien

Implanté dans le Sud du pays depuis des siècles, le christianisme représente environ 20% de la population du Kerala.

Selon la tradition, saint Thomas aurait converti des hindous de haute caste près de Madras, formant ainsi la première communauté. Plusieurs vagues de conversion se sont ensuite succédées jusqu’à nos jours, très souvent au sein de castes inférieures souhaitant échapper au conservatisme social.

La région est désormais parsemée d’églises immaculées, et les écoles des missionnaires jouent un grand rôle dans l’éducation des jeunes Indiens, qu’ils soient chrétiens, hindous ou musulmans.